Skip to content

Notre engagement communautaire envers les Autochtones

Nous sommes sur le chemin de la vérité, de la réconciliation et de la guérison.

Entre 1965 et 1984, des milliers d’enfants autochtones ont été retirés de leur foyer et placés dans des familles non autochtones. Les personnes touchées ont perdu tout contact avec leurs enfants et leurs familles. Ils ont également perdu un lien essentiel avec leur langue, leur culture et leur identité.

En octobre 2017, l’Association ontarienne des sociétés de l’aide à l’enfance a organisé un rassemblement intitulé « A Moment on the Path » au parc Geneva et à la Rama First Nation afin de reconnaître le rôle que le secteur du bien-être de l’enfance a joué dans le passé, et joue toujours, dans la vie des enfants, des familles et des communautés autochtones de l’Ontario, ainsi que de présenter des excuses.

De ce rassemblement ont découlé neuf engagements en matière de réconciliation, dont la réduction du nombre d’enfants autochtones pris en charge, la mise en œuvre d’une formation autochtone obligatoire pour le personnel et plus encore.

Dans le cadre de ce parcours, les Services à la famille et à l’enfance du comté de Renfrew se sont engagés à collaborer avec les collectivités et organisations inuites, métisses et des Premières Nations pour faire en sorte que les enfants et les familles autochtones reçoivent des services d’une manière qui mène à la réconciliation. Nous le faisons selon les principes de l’Accord politique entre les Premières Nations et le gouvernement de l’Ontario conclu en 2015, des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation et des excuses présentées aux Premières Nations par l’AOSAE en 2017.